Close
Chicago, IL 60606 123, New Lenox
123-456-7890
Jordan et Woods: quand le sport inspire l’entrepreneuriat
Si sport et entrepreneuriat ont bien un point commun, c’est la volonté. A ce titre, nous pourrions prendre deux exemples de sportifs qui n’ont jamais abdiqué et qui prouvent que tout s’avère possible quand on s’accroche à ses rêves : Tiger Woods et Michael Jordan. Deux trajectoires différentes, deux athlètes immenses, deux sources d’inspiration.

1/Michael Jordan : Quand le basket est plus fort que tout

Jordan fait ses débuts en professionnel aux Chicago Bulls en 1984. Il s’impose rapidement comme l’un des meilleurs joueurs de la NBA, grâce notamment à ses dunks spectaculaires depuis la ligne des lancers francs et à ses excellentes statistiques. Il remporte son premier titre en 1991, et enchaine avec deux autres titres en 1992 et 1993. En parallèle, il mène l’équipe américaine, la fameuse « dream team » à la victoire olympique à Barcelone aux JO en 1992.

Michael Jordan en plein dunk aux Chicago Bulls

Après l’assassinat de son père en 1993, Air Jordan annonce qu’il prend sa retraite et se lance dans le baseball, sport qu’il a toujours affectionné.

Mais le 2 mars 1995, il annonce son retour en NBA, avec les Bulls et les mène à 3 nouveaux titres de champion NBA en 1996, 1997 et 1998.

Un come-back époustouflant pour le meilleur joueur de l’histoire du basket. Il a su, au-delà de sa carrière sportive, devenir un véritable homme d’affaire et faire de son nom une marque à part entière, puisque sa marque de chaussure affiliée à Nike (la Jordan Brand crée en 1997), représente aujourd’hui un des plus gros chiffre d’affaires de la marque à la griffe (1 milliard de dollars en 2009). Plus près de chez nous, le Paris-Saint-Germain a signé un contrat de partenariat avec Jordan pour qu’il soit équipementier de son maillot coupe d’Europe.

Logo de la marque Air Jordan créée en 1997 par Michael Jordan et Nike

2/ Tiger Woods : de l’enfer au paradis

En 2017, Tiger Woods pointe au-delà de la 1000ème place du classement mondial. Victime de trouble médicamenteux et de multiples opérations du dos, il va alors opérer un retour fracassant. Il opère son retour à la compétition le 30 octobre 2017 lors du tournoi organisé par sa fondation, le Hero World Challenge, et se classe 9ème. Après de longs mois d’entrainements dans son jardin, ponctués d’incertitude, il effectue 2 tournois d’affilé en février 2018. Le tigre enchaine les bonnes performances, notamment lors des tournois majeurs. Cela lui vaut une sélection lors de la Ryder Cup à Paris en 2018. Il remporte le dernier tournoi de la saison, le Tour Championship, devant une foule en délire qui envahit le fairway du 18 pour suivre sa remontée. Un nouveau rugissement pour une victoire qu’il n’avait plus connu depuis 2013.

En avril 2019, il remporte sa cinquième veste verte au Masters d’Augusta, premier tournoi majeur de la saison. Son come-back est salué unanimement. Il fait la une de tous les journaux comme le plus grand come-back de l’histoire.

Tiger Woods, à sa victoire au Masters 2019

Outre ce retour, Woods travaille énormément pour sa fondation. La TGR œuvre pour promouvoir l’éducation et donner des bourses scolaires à des jeunes. Le tigre, en bon homme d’affaire a aussi sa propre marque, TW, affiliée à son sponsor historique Nike.

Deux exemples tirés du monde du sport qui illustrent bien le fait qu’aucun obstacle n’est insurmontable. Nul doute que les participants du START-UP GOLF CHALLENGE  et du concours MY PITCH IS GOOD pourront s’en inspirer.

N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux !

Thomas Morant